COP 21 : Sauver la planète, ça n’a pas de prix !




La conférence COP21 débutera le 30 novembre à Paris, 195 pays doivent s’allier contre le réchauffement climatique, et si nos 195 chefs d’état parvenaient à un accord historique ?
Plusieurs d’entre nous se sentent encore peu concernés par ce sujet, sans doute nos esprits ne sontils pas suffisamment préparés ?
Notre planète est victime de dérèglements climatiques importants, et il est prouvé qu’ils sont, pour la plupart, dus à une activité humaine mal contrôlée.
Nous sommes actuellement les témoins impuissants de nombreuses conséquences : pics de pollution, hausse des températures, montée des eaux, sécheresse récurrente, etc.


En tant que citoyens du monde et chrétiens, il nous est fortement proposé de changer nos modes de vie, limiter notre consommation énergétique en la réduisant à l’essentiel, réfléchir à tous les gadgets tels que les tablettes, consoles, smartphones, etc.
Aux environs du 21 août 2015, les habitants de la planète avaient consommé toutes les ressources naturelles qui leur étaient allouées ! ! Nous avons entamé le crédit de ressources prévu pour l’année
2016, et ce phénomène s’amplifie d’année en année ! Que restera-t-il pour nos petits enfants ?
Cela soulève également une question de justice sociale : si les pays riches continuent à dégrader les sols, par exemple, les populations les plus fragiles auront d’importantes difficultés d’accès aux ressources, les réfugiés climatiques seront de plus en plus nombreux, etc. Selon le pape François, il s’agit de redéfinir
le progrès, de faire en sorte que les intérêts soient équitables.
Même si certains bouleversements environnementaux sont irréversibles, il nous faut réfléchir très vite à une mobilisation citoyenne impliquant plus de solidarité entre les peuples, car si les pays développés ne font pas les efforts nécessaires, pourquoi les pays les plus pauvres accepteraientils de faire des sacrifices ?
Comme il est écrit dans le livret intitulé « Habiter autrement la Création », « Protéger l’humain, c’est protéger la Création, et protéger la Création, c’est protéger l’humain ».

Annie Van Hemelricjck


-----------
Cet article a été actualisé le : 26 mars 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *