Edito de Mai par Françoise Sternberger : C’est très bon !




Des fêtes nombreuses nous donnent rendez-vous ces mois de mai et juin: l’Ascension, Pentecôte, la célébration des confirmations, des baptêmes et mariages, et la fête de la foi. Bien au-delà des ponts offerts aux amateurs de vacances, ces réjouissances témoignent d’une même Bonne Nouvelle : «c’était très bon» ! Genèse 1,31. Oui, l’alliance de Dieu avec l’homme et la femme, et les jeunes de tous âges, que nous allons fêter ces semaines à venir est quelque chose de très bon à vivre.
Et sa bénédiction est pour toujours !
Ces fêtes et célébrations font parfois repousser les murs des temples et des églises. Et on se dit : «c’est très bon». Alors, parce que grandissent tant de peurs, se dressent toujours des frontières, se subissent tant de malheurs, nous avons la responsabilité plus que jamais de grandir et de faire grandir ce qui est bon.
« Pourquoi rester petits à jouer dans nos cours de récréation ?« , dit un discours attribué parfois à Nelson Mandela, quand nous sommes appelés à devenir adultes dans la Foi et à laisser croître l’Evangile dans et bien au-delà de nos églises.
We shall overcome !

Françoise Sternberger


-----------
Cet article a été actualisé le : 24 avril 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *