Edito de rentrée par Françoise Sternberger : Pour une rentrée forte et douce à la Sarra




« Mon expérience de pasteur à Montgomery en Alabama fit plus pour clarifier mes idées sur la question de la non-violence que tous les livres que j’avais lus. Elle devint beaucoup plus qu’une méthode elle devint un engagement dans un style de vie. (…) Elle donne un nouveau respect de soi à ceux qui se vouent à elle. Elle fait appel à des réserves de force et de courage qu’ils ne savaient pas posséder. »

Voici juste en forme d’accroche de cet édito, quelques lignes du très beau livre « la force d’aimer » de Martin Luther King. Parce que le Conseil aimerait proposer à la paroisse comme fil rouge de l’année un chemin de confiance en cette force d’aimer qui a inspiré la non violence de Gandhi comme de Martin Luther King. Un fil rouge qui serpentera dès la reprise de nos rencontres, suivra le cours d’un week-end caté des jeunes, nous mènera aux études bibliques œcuméniques de l’Avent sur le commandement biblique d’amour jusqu’à…ce que l’Esprit nous donnera de vivre ensemble !

La non-violence commence donc par ce gain du respect de soi, disait, bien inspiré, le pasteur américain ! Un respect de soi même qui conduit au respect de l’autre, et au respect de la terre (comme suivre le projet église verte, nous en parlerons au culte de Rentrée le 23 septembre), et des droits à la dignité pour tous, personnes forcés de s’exiler, blessés et laissés pour compte, tous ceux avec lesquels nous cheminons. Un fil rouge qui alimente une dimension de vie communautaire dans l’Eglise. Une dimension attentive à l’être de nos vies. Pour y découvrir des trésors de courage et de foi. Dans la joie des partages à venir.
Françoise Sternberger


-----------
Cet article a été actualisé le : 16 septembre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *