Eglise Verte : « Cep de vigne » deviendra « Figuier » puis « Cèdre »… 




Connaissez-vous ce logo ? Il a commencé à fleurir à plusieurs endroits de la paroisse et n’a pas fini son « invasion ». Il s’agit du logo du label « Eglise Verte », démarche déjà présentée dans le Sarra Info de Novembre-Décembre et dans laquelle la petite équipe de volontaires a avancé. Notre communauté est en effet maintenant officiellement membre de ce réseau national qui encourage les paroisses chrétiennes dans leur démarche de respect et de sauvegarde de la Création.

Cela commence par un éco-diagnostic qui fait le bilan de nos pratiques, actions, événements, locaux… sous l’angle de l’écologie. Par exemple, parmi les 84 sujets évalués : La célébration de certains dimanches est particulièrement dédiée au respect de la création (le temps pour la création, fête des récoltes, etc…) ? La récupération de l’eau de pluie (par exemple pour les WC ou l’arrosage) ? La gestion du terrain de manière à développer la biodiversité (ex : gestion différenciée des plantations, nichoirs et nourritures pour oiseaux, hôtel à insectes, ruches…) ? La notation de chaque item aboutit à un score final. Ce n’est pas une fin en soi, mais il donne une idée de la progression de la paroisse au fil du temps car le diagnostic est répété chaque année. Aujourd’hui nous sommes déjà au niveau 2 sur 4 (« cep de vigne », avec l’espoir de devenir « figuier » puis « cèdre du Liban »…). Le réseau Eglise Verte nous accompagne et nous aide en permettant d’échanger les bonnes idées et de partager des retours d’expérience. Cette démarche, si elle est animée par une équipe, est l’affaire de tous les membres de la paroisse car elle touche toutes nos activités. Loin de vouloir être moralisatrice ou culpabilisatrice, notre volonté est de donner une place à la préservation de la Création dans notre vie spirituelle, qui se traduise aussi dans la vie quotidienne. En effet, nos choix de chrétiens concernent aussi cet engagement écologique, et comme dans les autres domaines (bienveillance, respect des droits, accueil…) chaque action, petite ou grande, compte. Beaucoup d’entre nous font (ou essaient de faire) cette démarche à titre personnel. L’intérêt de la vivre en paroisse est de partager ensemble et découvrir les sujets portés par les autres … et aussi de bien réfléchir pour les adapter à la vie en collectivité ! Quelques actions se mettent en place : les arceaux vélos, le compost et les petites affiches de tri des déchets, qui ont déjà suscité des échanges avec d’autres paroisses locales ; et bien d’autres vont suivre. Comme d’habitude toutes les idées et les bonnes volontés nous intéressent, alors n’hésitez pas à participer.
Pour l’équipe « Eglise Verte »
Nicolas Montoya

Pourquoi le label Église verte ?

  • Parce que nous croyons que Dieu se révèle par son œuvre, et qu’il l’a confiée aux hommes qui doivent la cultiver et la garder,​
  • Parce que la vie sur terre est une bénédiction et montre l’amour de Dieu, et qu’agir pour la préserver est une façon d’aimer son prochain et d’agir pour la justice, 
  • Parce que la crise écologique nous engage à entendre le cri de la terre qui “gémit en travail d’enfantement” (Rm 8,22) et à choisir, dans l’espérance, des modes de vie qui préparent l’émergence d’une création nouvelle maintenant et au-delà, 
  • Parce que le peuple de Dieu peut prier et agir pour apporter cet espoir au monde,
  • Parce que nous avons conscience que c’est en nous convertissant ensemble que nous arriverons à bâtir ce monde plus juste et écologique nécessaire à la survie de l’humanité,​

Extrait du site https://www.egliseverte.org/

Plus d’information

pour avoir toutes les informations sur le label, des fiches pratiques et la possibilité de s’abonner à la newsletter : https://www.egliseverte.org/


-----------
Cet article a été actualisé le : 14 mars 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *