KT+ : Retours sur des confirmations




3 jeunes protestants et 3 jeunes catholiques on reçu leur confirmation début Février à St Viateur. Voici quelques témoignages de jeunes, quelques photos de la cérémonies… et la Prédication de la cérémonie de confirmation du 4 Février 2017

Quelques mots de Gwenaêlle, Elina et Guillaume ce jour là.





Née dans une famille catholique, je suis allée au KT œcuménique à la Sarra dès que je suis entrée en ce1. N’ayant pas pu participer aux activités de la catéchèse tous les ans, je finis avec un groupe différent de celui avec lequel j’ai commencé. Mais qu’importe, c’est avec lui que j’ai marché sur le chemin de cette confirmation ces dernières années. C’est dans cette Eglise où nous sommes aujourd’hui rassemblés, que mes parents m’ont fait baptisée il y a bientôt 17 ans. En famille, nous allions à la messe le dimanche et j’ai voulu participer d’avantage en faisant ma première communion en 2009. Puis mon chemin a évolué. En lien avec la catéchèse œcuménique, nous sommes parfois allés au culte. En fréquentant cet endroit, j’ai découvert d’une manière plus approfondie le protestantisme. Et, au fil du temps, je me suis rendue compte que cette confession correspondait plus avec ma façon de concevoir le christianisme et ma façon de vivre la religion. C’est alors que je me suis sentie de plus en plus protestante, c’est pourquoi je choisis aujourd’hui de me confirmer protestante. Mais n’oublions pas que je suis avant tout chrétienne et que le choix de ma confession n’est qu’un détail dans la mesure ou je partage les mêmes convictions que n’importe quel autre chrétien. Durant ces dernières années de KT, je suis allée à Taizé avec le groupe, au WE bible et famille avec mes parents, au grand Kiff seule, mais ou j’ai rencontré d’autres jeunes… Toutes ces expériences m’ont beaucoup apporter. Et parler de ma foi avec des personnes de mon âge ou non que je ne connais pas m’a particulièrement plu. Pour
l’avenir, j’aimerais beaucoup renouveler ces expériences de rencontres et d’échanges car ce que j’ai aimé c’est de rencontrer des personnes que l’on ne connaît pas mais avec qui ont a déjà un point commun : Dieu.

Elina







Ma famille est mixte. Mon père et protestant, ma mère catholique. Alors l’oecuménisme, ça fait partie de ma vie. je me suis fait baptiser protestante à 10 ans environ. C’est moi qui aie choisi. Maintenant, je vais au culte de temps en temps, pour jouer de la flûte ou tout simplement pour écouter et prier. Plus tard, j’aimerais continuer à aller à la Sarra, continuer notre groupe de KT, et qui sait, faire un projet, un voyage tous ensemble? Et puis bien sûr, retourner à Taizé. Et aujourd’hui, je me fait confirmer protestante, parce que je crois en Dieu. Ca a l’air plus simple qu’on ne le pense.

Croire en Dieu, c’est continuer à avancer après avoir été blessé. C’est oser, s’ouvrir aux autres, se remettre en question, être jeune, tolérant, ne pas avoir peur d’être différent. C’est espérer et grandir dans sa foi, mais surtout c’est aimer. Aimer et donner de son amour sans rien attendre en retour. D’ailleurs c’est à Taizé que j’ai vraiment découvert tout ça. C’est là-bas qu’il y a eu le déclic. L’atmosphère apaisante, la gentillesse de tout le monde, les chants répétés encore et encore. Taizé, c’était une des périodes les plus heureuses et calmes de ma vie. J’y ai découvert ce que le mot croire veut vraiment dire. »

Gwenaëlle




Guillaume partage quelques mots au nom du groupe de KT . « Ce chemin, on sait qu’il vient de loin. On a fêté les 40 ans des premiers pas du KT œcuménique. Alors, on a 40 ans, mais avec les chants d’Hopen, c’est toujours jeune ! On s’est amusé, on a rigolé et en même temps on a dit quelque chose de profond sur notre Foi et notre vie. La cohésion du groupe ça vient du partage. Comme de ces rencontres de témoins pour lesquels la religion n’est pas… barbante C’est un chemin qui passe par des lieux que nous n’oublierons pas. Le ski, Anduze, Taizé.» Il aime dire aussi :






Un grand merci à Ludovic pour ses photos !


-----------
Cet article a été actualisé le : 15 février 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *