Retours sur la fête de l’entraide



La Journée de l'Entraide dans le parc de la Sarra le Jeudi de l’ascension

C’était une première : Jeudi de l’ascension, nous avons fêté l’Entraide, à la Sarra. Le soleil était au rendez-vous et presque 200 personnes des paroisses du Consistoire et/ou des œuvres et mouvements, ont pu participer au culte, aux stands, au repas.

Quelques paroissiens nous racontent cette journée :

« Avec ce beau temps, la journée s’annonçait  prometteuse … Et Il y a eu en effet beaucoup de temps forts, le culte,  les échanges au village de toutes ces associations  protestantes oeuvrant pour un monde meilleur.

Le petit culte de démarrage nous a bien parlé, avec une dynamique qui a fourni des occasions de rencontrer de nouvelles têtes (plus que sur le temps d’après-midi d’ailleurs !). Les temps de partage sont toujours riches (le regroupement par 5 ou 10), même s’ils durent peu ! Même en marchant ça et là avec Mélody, j’ai eu l’impression de ne pas « rater » le message et c’était fort agréable !

Marie et sa petite fille

Ou encore

On sentait un vent de fraternité, d’amitié et du respect de l’autre,  un vent de  sérénité,  flotter au fil du temps.  Simplicité et douceur.

Le repas était très bien également !  Cela nous a permis de parler avec ceux qui les avaient amenés (support de rencontre typiquement français : la nourriture!) Un sentiment de bien-être, d’attention à l’autre et d’échange avec les jeunes et moins jeunes,

Le temps d’après-midi :nous avons beaucoup apprécié les stands pour rencontrer les gens et échanger avec eux ! L’expo nous a beaucoup plu également… et nous avons pu d’autant mieux en profiter que la jeune Elisabeth s’est occupée de Mélody !

Les personnes étaient contentes de se retrouver ou de faire connaissance et de papoter ici et là.

S’il fallait un « moins » : Peut-être sur ces temps de réjouissances suis-je toujours en attente de temps de louanges très appuyés Nous aurions aimé aller d’avantage vers les autres familles présentes, mais cela a été un peu difficile (timidité de notre part ? disponibilité avec les filles ? hésitation à interrompre les discussions ou activités ? ça nous ne savons pas vraiment…)

Ce qui a peut-être manqué, c’est de prendre un temps de présentation générale des différentes activités, les enjeux, les temps forts, les lacunes et la recherche de bénévoles.

Jean paul Chetail

L’Accueil par la Sarra

Chacun, dès 9h du matin, s’est attelé simplement à sa tâche afin que tout soit en place à 11h. Pas de stress, en toute simplicité, les habitués de La Sarra ont aidé « les nouveaux » à prendre possession des lieux : à la cuisine, dehors pour l’installation des nombreux stands, pour le culte en plein air (plus de 200 chaises), pour la musique, pour les animations tournées vers les enfants, pour le repas, pour l’expo dans la salle de culte…

Pas d’improvisation on s’en doute pour préparer cette fête autour de la diaconie qui a permis à chacun de tisser des liens et de vivre un vrai moment de détente.. Au moment de clôturer la journée nombreux sont ceux qui ont aidé à ranger. Un grand merci pour l’organisation sans faute de cette belle rencontre.

Suzanne Castano, Françoise Viarisio, Albien Riotte, Mary Bâty Lafferrière

 

 


-----------
Cet article a été actualisé le : 18 mai 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *