Lettre N°6 du re-confinement (14 février 2021) : «Entre saint valentin et carême»




Encore une fête qui n’aura pas lieu. Cette année nous ne pourrons pas honorer ce sympathique rendez-vous des couples de l’année, d’autant plus que la salle jonas est en chantier. Nous entrerons par contre très vite dans le temps du carême. Mais qui dit que ce temps serait triste ?

Quatre conférences nous seront proposées par les églises protestantes de Lyon. Quatre samedis dont nous aurons bientôt une présentation. Des méditations radiophonées de carême sur France culture nourriront notre marche vers Pâques sous la houlette du pasteur Samuel Amedro chaque dimanche. Quatre études bibliques de la Sarra nous mèneront d’un jardin à l’autre de la Bible, à la recherche de l’Autre. Elles seront animées par notre bibliste Jean pierre Sternberger, quatre mercredis soirs. Et tout simplement la nature qui s’éveille de si belle façon en cette fin d’hiver nous invite à plus d’attention aux germinations de toute sorte.

« En vain, vous aussi, vous vous levez tôt, et vous vous couchez tard, en vain vous peinez à gagner votre pain. Le Seigneur en donne autant à celui qu’il aime pendant qu’il dort. » Ainsi, nous convie le psaume 127 à une pause éclairée, à lire avec un peu d’humour.

Bonnes vacances.

Françoise Sternberger


 

Agenda

Chaque dimanche deux cultes à la Sarra à 9h45 puis à 11h00. Il est recommandé de s’inscrire même si doubler les cultes nous a permis d’avoir de la marge par rapport à la jauge sanitaire. Pour s’inscrire : téléphone 06 13 38 49 84, ou mail . Le culte filmé peut-être suivi sur la page facebook publique accessible sans inscription: https://www.facebook.com/pasteur.lasarra/

Absence des pasteurs Jean pierre et Françoise Sternberger du 15 au 22 février.
Contact Secrétariat de Lyon : 04 78 62 67 59.

Prière

Il n’est pas glamour ton amour, Seigneur
Il n’est pas en vogue et s’il a le vent en poupe c’est de mettre en mouvement
Il n’est pas sensuel, je ne crois pas non plus qu’il soit un sentiment
mais il fait tressaillir de l’ineffable tremblement qui nous fait et refait à chaque instant vivants
(…)
S’il y avait une école de ton amour, Seigneur
nous y apprendrions qu’il a partie liée avec notre liberté
Il est un joug léger ton amour Seigneur, il est le petit frère bien aimé de ta grâce

Marion Muller Colard, comme la première foi , prier, éditions passiflores

Françoise Sternberger


Imprimer cette lettre

Telecharger cette lettre au format PDF pour l’imprimer en cliquant ici


Contact de la paroisse

Eglise protestante unie d’Oullins Givors 7 rue de la Sarra 69600 OULLINS- 06 13 38 49 84

Pour aller plus loin, vous pouvez :

 


-----------
Cet article a été actualisé le : 25 février 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.