AG – Un nouveau conseil et des projets pour notre paroisse




Notre paroisse tenait son assemblée générale le Dimanche 7 mars à la Sarra. Après une traditionnelle présentation des comptes et des activités 2015.

Lors de cette AG, le nouveau conseil de paroisse a été élu et dans la foulé un nouveau bureau.

vous trouverez, entre autre, ci-dessous quelques photos, la présentation du rapport d’activité et celle des projets phares proposés pour 2016

 

Lætitia, nouvellement arrivée au conseil se présente

Nouveau Conseil de paroisse

  • Françoise STEINBERGER, Pasteure
  • Liliane BUTHION
  • Françoise GENESTA
  • Isabelle ISSARTEL, Présidente
  • Béatrice KILUBU, Vice-trésorière
  • Luce LI
  • Nicolas MONTOYA, Secrétaire
  • Albertine OUVANGUIHA, Bureau
  • Laetitia PERRICHON
  • Albine RIOTTE, Vice-secrétaire
  • Françoise VIARISIO, Trésorière

Marie et Jean Paul quittent le conseil presbytéral après de nombreuses années d’engagement

 

Nouveau Bureau

  • Françoise Sternberger (Pasteure)
  • Isabelle Issartel (Présidente)
  • Françoise Viarisio (Trésorière)
  • Nicolas Montoya (Secrétaire)
  • Albertine Ouvanguiha

 

 

 

 

Le nouveau Conseil presbytéral

Vous trouverez ci-dessous :

 

Prière pour notre communauté

Nous ressemblons aux paysages que nous contemplons.
Nous sommes traversés de failles.
Dans la béance de nos paroles, les failles s’inclinent. Les strates de notre être tentent de s’ajuster l’une à l’autre. S’y glisse l’échappée du silence et de la nostalgie : Seigneur, à qui irions-nous ?
Les regrets de nos âmes ou l’espérance du renouveau nous ouvrent parfois à la brèche du repentir : Seigneur, à qui irions-nous ?
Mais le limon de nos pensées colmate souvent cette brèche et le présent qui l’accompagne, éloignant de notre cœur l’écho du fondement : Tu as les paroles de la vie éternelle.
Nos sourires timides, les gestes que nous retenons, l’élan fraternel que nous contenons, le temps que nous perdons à désajuster les strates de nos vies intérieures d’avec l’élan de notre cœur et de nos actes, donnent au Christ peu de temps pour nous aimer.
Il a pourtant,
selon nous,
les paroles de la vie éternelle.
Nos cœurs manquent de confiance en se faisant carrefours de nos contradictions.
Nos paroles errent ainsi d’un repère à un autre, omettant de se laisser habiter par l’esprit…
« et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller ? »
Dans nos hésitations quotidiennes, nous laissons au doute une place imméritée…
Une voix parfois, nous revient avec la mémoire et le temps…
Seigneur, à qui irions-nous ?
Nous luttons inconsciemment pour ne pas prendre le temps de nous laisser éroder par tes paroles, alors que nous savons, intérieurement, que tu as les paroles de la vie éternelle.
Si la joie est là, si l’espérance est crédible, si le soleil est sur nos jours, tes paroles ont été bonnes.
Si la vie s’obscurcit, si les difficultés ou les soucis nous assaillent, nous en faisons l’horizon de nos jours. Ton silence, ton absence, ta mort pour certains, montreraient que tu n’es pas « celui qui suis ».
Seigneur, à QUI irions-nous ?
Nos cœurs t’appellent, mais nos oreilles n’entendent pas notre propre voix.
La somme de nos failles, c’est pourtant ton église intérieure, ton cœur habité de nos joies, de nos peines, de nos attentes, de nos errances et contradictions, de nos quêtes.
Donne-nous de prier chacun pour chacune de nos routes intérieures, les uns auprès des autres, afin d’unifier ton propre cœur.
Car oui Seigneur, c’est dans ton cœur que se trouvent les paroles de la vie éternelle, et c’est aussi dans ton cœur que point l’assemblée des fidèles.
Pas seulement les mains, mais la tête, et le corps, et les pieds.
Avec cet être-là, Seigneur, à qui d’autre irions-nous ? tu as les paroles de la vie éternelle.
Amen

 


-----------
Cet article a été actualisé le : 15 mars 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *