Confinement


25 février 2021

Lettre N°7 du re-confinement (25 février 2021) : La foi, le courage et le sens de la vie.

« La foi est une confiance inconditionnelle : au milieu de tout ce qui existe, notre vie a un sens. Le sens est ce qui donne le courage de vivre » propose Gerd Theissen dans son livre très récent « Questions de foi- Dire le christianisme autrement ».

Il nous présentera lui-même son nouvel ouvrage samedi 27 mars à 17h00 dans le cadre des quatre conférences du carême des églises protestantes de lyon. Présentation qui suscitera, je l’espère, le désir de partager en petits groupes ce catéchisme exprimé avec des mots d’aujourd’hui ?

« D’un jardin à l’Autre » C’est à une recherche captivante et pleine de surprises à travers les jardins de la Bible et du proche orient ancien, que nous vous convions avec Jean Pierre Sternberger. Lors du désormais traditionnel partage biblique de carême, mercredis 10, 17, 24, 31 mars à 20h00.

Beaucoup d’autres conférences seront possibles et parmi toutes ces propositions, l’une vient de la synagogue libérale Keren Or à Lyon, qui nous sollicite pour participer à un « jardin école » à dimension écologique et inter religieuse. Nous avons le label église verte. Ils sont la première écosynagogue ! Une première conférence d’information se tiendra en visio mercredi 2 mars.

Dimanche 21 Mars nous aurons la grande joie d’accueillir Frère Jean et Frère Andréas, de la communauté de Taizé. Après le culte de 9h45 à la Sarra nous aurons un temps de partage œcuménique à St viateur (où nous pourrons accueillir plus de personnes) à 11h00 « espérer à temps et contre temps ».

Et puis, Il y a toujours un peu de jardin et entretien à faire dans le parc, c’est l’occasion de vivre des rencontres autrement ! Ne soyez pas étonnés au passage de voir un container à côté des carrès d’épinards et de mâche. C’est le garde-meubles de la salle Jonas pour la durée des travaux.

Les équipes de catéchèse de leur côté ne manquent pas de créativité dans cette crise sanitaire qui contraint à faire autrement. L’équipe travaux, le Conseil, l’accueil chemins d’Abraham, sont eux aussi toujours engagés.

La Sarra demeure malgré tout une vraie petite ruche ouverte sur la ville. En ce mois de mars où le mot lassitude revient dans beaucoup d’échanges, vous voyez que nous ne sommes pas en manque de propositions qui peuvent redonner du sens et donc du courage à nos vies bien impactées par ce virus.

Plusieurs parmi nous traversent des soucis importants de santé dont récemment Violette Bovet, et Christian Guillod. L’équipe de visiteurs, la présence de Nicole Fabre dans les hopitaux, la solidarité personnelle ou collective sont autant de beaux signes d’espérance. Pour lequel nous pouvons vivre et dire une véritable reconnaissance.

Le printemps se montre à de petits signes qui font notre plaisir quotidien. Il est temps de semer graines et Parole d’espérance à tout vent.

Courage !

Françoise Sternberger

> Lire la suite

11 février 2021

Lettre N°6 du re-confinement (14 février 2021) : «Entre saint valentin et carême»

Encore une fête qui n’aura pas lieu. Cette année nous ne pourrons pas honorer ce sympathique rendez-vous des couples de l’année, d’autant plus que la salle jonas est en chantier. Nous entrerons par contre très vite dans le temps du carême. Mais qui dit que ce temps serait triste ?

Quatre conférences nous seront proposées par les églises protestantes de Lyon. Quatre samedis dont nous aurons bientôt une présentation. Des méditations radiophonées de carême sur France culture nourriront notre marche vers Pâques sous la houlette du pasteur Samuel Amedro chaque dimanche. Quatre études bibliques de la Sarra nous mèneront d’un jardin à l’autre de la Bible, à la recherche de l’Autre. Elles seront animées par notre bibliste Jean pierre Sternberger, quatre mercredis soirs. Et tout simplement la nature qui s’éveille de si belle façon en cette fin d’hiver nous invite à plus d’attention aux germinations de toute sorte.

> Lire la suite

4 février 2021

Lettre N°5 du re-confinement (4 février 2021) : « Choisis la vie, afin que tu vives. »

« Choisis la vie, afin que tu vives. » Deutéronome 30,19

Nous allons bientôt fêter un drôle d’anniversaire. Celui d’une année de pandémie. Désormais nous avançons avec le constat qu’il nous faut vivre avec. Alors, on peut vivre avec cette réalité, en se sentant contraint, voire fataliste. On peut aussi entendre une invitation à excercer notre liberté dans cette situation inédite, ce temps qui plus que jamais nous a fait percevoir notre vulnérabilité. Choisis la vie, dit ce célèbre verset biblique qui personnellement m’a guidée depuis mon adolescence lorsque pour la première fois je l’ai entendu au culte de la bouche du pasteur Jean Blanchet.

> Lire la suite

28 janvier 2021

Lettre N°4 du re-confinement (26 Janvier 2021) : Le projet au cœur de la sarra est adopté !

« C’est comme un homme qui construit une maison. Il a creusé et posé les fondations sur le roc. Une inondation est venue, et le torrent s’est rué contre cette maison, sans être capable de l’ébranler,
parce qu’elle avait été bien construite. » Luc 6, 48

Nous avons aujourd’hui un beau défi à relever. Notre assemblée générale a posé par son vote les bases du lancement de la rénovation et de l’extension de nos bâtiments. C’est une étape importante, qui concerne la gestion de ce patrimoine autant que le développement de l’accueil. Maintenant nous voilà engagés à bien construire, à bâtir sur le roc de la Parole. Les ouvriers feront leur travail, l’équipe qui pilote le projet veillera au respect du budget voté et au bon déroulement des travaux.

Et chacun de nous, tous ensembles, nous aurons une tâche essentielle. Oui, nous participerons à édifier l’esprit du lieu. Comment voulons-nous mettre à profit cette opportunité qui nous est permise par le legs Cilette de développer la vision de la paroisse ? Aiguillés par le souci de l’autre et l’esprit de simplicité de Cilette Blanc, nous avons beaucoup encore à penser, échanger, pour que le lourd aspect matériel des choses soit bien au service tout entier de notre prochain. L’exhortation des membres de l’AG à la vigilance aux conséquences économiques à venir de ce temps de pandémie est une des données du projet.

Nous avons pris des assurances qui ont un coût, elles sont obligées. Toute construction contient des risques ! Maintenant « appuyons nous avec assurance sur le Seigneur qui rend témoignage à la parole de sa grâce en donnant des signes » Actes 14,3

A la grâce de Dieu !

Françoise Sternberger

> Lire la suite

20 janvier 2021

Lettre N°3 du re-confinement (15 Janvier 2021) : « SPECIAL AG »

«N’abandonne pas la sagesse et elle te gardera, aime-là et elle te préservera » Proverbes 4, 10-11

J’emprunte un mot spi d’Héléne sur ce verset (livret disponible à la Sarra) qui s’adapte très bien à une invitation à notre culte d’Assemblée Générale : « Nous sentons le potentiel de sagesse que nous pouvons acquérir en relisant et réflechissant ensemble à ce que nous avons vécu. Puissions-nous entrer résolument dans ce travail, pour discerner de nouvelles forces de vie pour aujourd’hui comme pour demain. »

> Lire la suite

14 janvier 2021

Lettre N°2 du re-confinement (15 Janvier 2021) : Bonne et heureuse année 2021 !

« L’espérance est pour nous comme l’ancre de notre vie. Elle est sûre et solide »
Lettre aux Hébreux 6,19

L’Eglise Protestante Unie de France intitule ses vœux 2021 « choisir l’espérance ». Frère Aloïs, prieur de Taizé, envoie aux jeunes du monde entier pour 2021 sa lettre « Espérer à temps et à contretemps ». Même notre premier ministre a annoncé une année d’espérance !

Notre très proche assemblée générale voudrait être justement un signe d’espérance. Rénover, identifier le lieu de culte, entretenir ce patrimoine, c’est oser l’avenir. Notre espérance est de faire grandir la communauté autour de cette construction nouvelle.

> Lire la suite

7 janvier 2021

Lettre N°9 du re-confinement (7 Janvier 2021) : lettre du nouvel An

Bonne et heureuse année 2021 !

Que cette année soit féconde pour chacun. Et généreuse de ces fruits de l’esprit que sont l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi (Galates 5, 22-23).

> Lire la suite

18 décembre 2020

Lettre N°8 du re-confinement (18 décembre 2020)

4ème dimanche de l’Avent et Noël

Frères et sœurs, amis de la Sarra,

Recevez nos vœux les plus chaleureux pour un Noël  heureux et béni !

Isabelle, Françoise V, Nicolas, Joël, Jean Louis, Maryvonne, Joséphine, Didier, Ludovic et Françoise S – Conseil de paroisse

Comment célébrer Noël cette année si particulière ?

> Lire la suite

9 décembre 2020

Lettre N°7 du re-confinement (10 décembre 2020)

Troisième dimanche de l’Avent.

Au moment où nous préparons pour la plupart nos cadeaux de Noël, me vient cette histoire de l’Evangile de Marc. Un jour, au cours d’un repas, une femme montre sa profonde solidarité et affection pour Jésus.  Elle verse sur la tête de ce messie au corps bientôt brisé, un parfum très coûteux.  Face à ceux qui criaient au gaspillage, Jésus  valorise le geste d’offrande surprenant de cette femme. Il la salue et d’une parole coupe court aux critiques : « Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, moi vous ne m’aurez pas toujours.» (Marc 14)

> Lire la suite

5 décembre 2020

Lettre N°6 du re-confinement (3 décembre 2020)

« Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui et pour toujours. » Hébreux 13,8

Chers frères et sœurs et amis de la Sarra, nous reprenons avec joie les cultes à la Sarra le dimanche matin. Avec la limite actualisée ce mercredi et encore évolutive de deux chaises entre deux personnes ou familles, et une rangée sur deux, dans la salle de culte et dans la salle Jonas. Ce ne sera pas la même chose « qu’avant ». Ce sera pour « aujourd’hui » notre temps d’Avent en attendant « demain » et d’autres temps. Que notre joie soit complète. Dans ce qu’il nous est donné de partager dans nos rassemblements, rien d’essentiel ne change : Christ est venu, Christ est né, Christ est là !

Maintenant, chacun peut méditer à partir de cette toute simple question : En quoi est-ce rassurant pour moi de savoir que Jésus est éternellement le même ?

Françoise Sternberger

> Lire la suite

26 novembre 2020

Lettre N°5 du re-confinement (27 novembre 2020)

 «Là où deux ou trois s’assemblent en mon nom, je suis au milieu d’eux. » Matthieu 18,20

Depuis la magnifique oraison d’Abraham (Genèse 18) un minimum de 10 hommes est requis pour que puisse se tenir la prière. La promesse de Jésus d’être présent dès que deux ou trois sont réunis en son nom vient donner toute sa grandeur à l’intercession de la communauté indépendamment du nombre de participants.

Au lendemain des premières mesures d’allégement du confinement qui permettent la reprise des cultes dans la limite de trente personnes, nous ouvrirons la salle de culte à la prière commune, mais sans nous couper du plus grand nombre. Avec les trente personnes qui s’inscriront, nous suivrons le culte zoom, ainsi nous serons en lien et en prière avec tous ceux et celles qui suivront ce culte commun aux paroisses du consistoire, seuls ou à deux ou trois, chez eux.

Que notre prière commune quelque soit le nombre des priants s’élance avec joie et conviction en ce premier dimanche de l’Avent. Il vient l’Emmanuel, Dieu parmi nous.

Françoise sternberger

> Lire la suite

19 novembre 2020

Lettre N°4 du re-confinement (20 novembre 2020)


Genèse 1,31 « Dieu vit que tout ce qu’il avait fait était une très bonne chose. »

J’aurais pu choisir un verset du livre des lamentations, ou le cri d’un psaume, pour faire écho aux nouvelles des guerres en Ethiopie, en Arménie, comme aux partages des uns et des autres sur la fatigue, lassitude, manque de sens de ce confinement . Mais ce verset résonne à mon oreille tel un petit refrain entêtant. Au début de toute chose est posé comme préalable l’existence du bon, du beau, du bien. Qui doit donc bien être là quelquepart dans le tohu bohu de nos jours et de nos nuits. La trace du projet créateur de Dieu, de ce geste de vie, résiste au temps et mérite d’être cherchée, veillée, gardée. Dieu crée le bon pour que nous puissions à notre très simple niveau faire de très belles choses. Oui, nous le pouvons.

Bonne journée à chacun et chacune.

> Lire la suite

12 novembre 2020

Lettre N°3 du re-confinement (13 novembre 2020)

121 – Psaume 121 ;  « Je lève les yeux vers les montagnes, d’où me viendra le secours ?… »

La bonne nouvelle de l’arrivée d’un vaccin efficace contre la covid 19 commence à circuler sérieusement. Ce vaccin ne tombe pas du ciel. Nous pouvons louer le génie et le travail des chercheurs du fond de leurs laboratoires. Et prier pour eux, pour la liberté de la recherche, et pour tous les soignants qui oeuvrent au salut des hommes et souvent dans l’épuisement.

La prière, ardente, fervente, c’est notre façon à nous de participer au salut du monde. D’être des chercheurs. Chercheurs infatiguables de Dieu et de mieux, qui ne se laissent pas décourager par les montagnes d’insuccès, les risques, le découragement. La recherche du salut comme la recherche scientifique est un labeur de tous les jours. Avec ses hauts et ses bas. Et ses heures, minutes, de grâce. Alors, oui, notre prière participe au salut du monde.

Car ce n’est pas la montagne que révèle la prière. Mais le gardien. Gardien du monde et de nos âmes. Dieu prend soin.Prions et chantons ce beau psaume 121.

Françoise Sternberger

PS : sauriez-vous identifier cette carrière ? photo

> Lire la suite

5 novembre 2020

Lettre N°2 du re-confinement (5 novembre 2020)

Bonne nouvelle

« Voici ce que déclare celui qui est le premier et le dernier, celui qui était mort et qui est revenu à la vie : Je connais ta détresse et ta pauvreté – mais en réalité tu es riche ! »  Apocalypse 2, 9 :

Chers amis, frères et sœurs de la Sarra, c’est à une communauté très éprouvée que l’ange délivrecette révélation. Pour nous, c’est dans ce concert de nouvelles anxiogènes que nous accueillons cette bonne nouvelle : nous sommes riches, et nous ne le savions pas.

« Ma force est dans ma faiblesse, heureux ceux qui ont un cœur de pauvre », nous connaissons cette ligne de force de l’évangile qui construit la résilience chrétienne et prend à défaut la tentation de baisser les bras. Nous la connaissons. Qu’il nous soit donné de l’éprouver. Et d’être plus résistants dans ce contexte pas fameux de notre actualité sanitaire, sociale et internationale.

> Lire la suite

31 octobre 2020

Lettre N°1 du re-confinement (31 Octobre 2020)

Heureux ceux qui pleurent car ils seront consolés

Le mal quand il se répète devient malheur.

Il y a du malheur dans le mal qui se répète et nous touche une seconde fois. Comme si le mal s’installait, s’incrustait et devenait le temps de nos vies. Ces derniers jours plusieurs mauvaises nouvelles nous ont atteints simultanément. Le nécessaire re –confinement, qui peut durer, et ces crimes sans nom qui nous endeuillent. Ils nous laissent sans prises, ou presque, sur ces maux. Des maux qui n’épargnent pas ailleurs la planète Terre, secouée de tant de guerres et de détresses.

En temps de bonheur, les béatitudes évangéliques concernent ceux qui se décident à répondre à l’appel du Christ à œuvrer à un monde meilleur. Ce choix ne se fait pas sans renoncements, mais non sans bénéfices non plus ! Comme celui du sens retrouvé à nos vies, le sens du bonheur, celui qui est donné par surcroît, par grâce, qui ne s’achète pas.

> Lire la suite